Chapitre 8

Page 99

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

6 commentaires

KJF a dit :

Je suis tout particulièrement impressionné par les décors de cette planche ! #sifflementd'admiration

11 janv. 2012

baphea a dit :

+1 KJF :D

Par contre, il manque un S à “oberver” ;p

11 janv. 2012

LittleEndian a dit :

KJF> en plus, vous avez remarqué, j'ai fait des cases compliquées et qui servent à rien xD Mais je me suis bien amusée ! Dommage qu'une erreur de manip m'a fait perdre la version hd ^^;

baphea> ah ! pour quelqu'un qui n'aime pas lire sur ordi, t'es drôlement attentif ^__^ Bien vu ! Je vais changer ça :D

11 janv. 2012

Un visiteur (merry-jolie) a dit :

Oh le bel aéroport, ça donnerait presque envie de prendre l'avion, tiens! Bravo pour les décors, tu gères!

11 janv. 2012

LittleEndian a dit :

merry-jolie> hihihi ! Merci

12 janv. 2012

Randeum a dit :

Bon, c'est l'heure du compte rendu. Je vais donc parler de l'histoire d'une manière générale :

Okay, premier point commun avec ce que je fait, cette BD a tout d'un roman et aurait sûrement dû être un roman (toi aussi t'aimes pas rédiger des description et préfère mettre des dessins à la place ?), 'fin bon c'est pas grave.

Déjà tu maitrise bien la plupart des règles fondamentales du scénar' dit : “à la française” (REAL LIFE POWER en gros), tu fais attention à chaque éventualités probables, tu laisses très peu de choses au hasard, tes personnages sont humains, sensibles et intelligents. Leur grand nombre joue un peu en leur défaveur par contre, à ce stade j'ai pas encore retenu tous leurs noms et il se pourrait même que j'en ai confondu certains, à part ceux qui sortent du lot parce que “moins sympa que les autres” ou tout bonnement ceux qui ont eu droit à plus de “temps d'antenne” pour que leur psychologie soit développée (Edeline, Lucien et Rui principalement). Mais bon, en même temps, je perd l'attention facilement (c'est pour ça que je préfère les scénario plus franc et direct), donc tout ça n'est probablement qu'un avis subjectif. x)

Pour ce qui est du cadre, je dirais juste en tant qu'ancien gosse des cités, je trouve ça toujours drôle de voir des gens que je considère “pété de thune” (oui, avoir une maison avec une cour privée et des parents reporters, je trouve que c'est “être riche” (mais bon, c'est probablement parce que je suis pauvre.)) se plaindre du comportement de ceux que, eux, considèrent comme “les riches” (cf: la scène ou Edeline s'énerve à cause d'une remarque). T'inquiète, j'ai compris tes intentions derrière et je ne considère pas ça comme de l’hypocrisie. Je voulais juste faire remarquer l'ironie de mon point de vue. ^^

Deux seconde de pause, histoire que tu te remettes de ce précédent paragraphe mal écrit et bourré de parenthèse.

Pour ce qui est de l'histoire en elle-même, comme je l'ai dit, c'est plus propice au roman qu'au format bande dessinée qui s'y retrouve quelque peu sous-exploité aux profit de dialogues à rallonge. Je te conseillerais de privilégier la contemplation pour de futurs scènes. Essaie de faire une planche sans bulles par exemple. :) Le scénario en lui-même est sympathique, il n'a pas de prétentions, il reste simple, c'est une histoire sincère et agréable. Pas trop mon truc mais je connais pas mal de gens a qui ça pourrait particulièrement plaire.

Niveau originalité, je donne un +1 aux parties concernant Edeline. Déjà parce que c'est le personnage le plus travaillé et le plus attachant (surement un avatar de l'auteur (en bien fait (sans aucun narcissisme)), mais aussi parce que son point de vu sur l'histoire est celui qui a le plus de potentiel aux niveaux des scènes possibles d'éveiller mon intérêt. Ne sous exploite donc pas ton concept en t'attardant trop sur tout le monde, le principe même de l'histoire et la sympathie de ton personnage principal suffit à donner envie de lire la suite.

J'espère que j'ai été plus ou moins compréhensible, en même temps il y a beaucoup à dire et il faudrait que je relise tout une bonne trentaine de fois si je dois t'apporter la meilleure analyse possible. En attendant j'ai laissé d'autres commentaires sur d'autres planche, au cas où se serait pas assez et aussi parce que ta BD est très bien, ce qui est beaucoup tout en étant le principal.

C'est tellement rare de ne pas sentir son intelligence se faire insulter quand on lit une BD sur ce site que j'te copine, tu seras au côtés d'autres histoire très bien écrites dans ma liste (et que j'te conseil d'aller voir (surtout “l'impossible machine” qui devrait te plaire)).

Voili voilou voilà, je me rend compte que j'ai dû atteindre un niveau inacceptable de pédance et de condescendance en osant critiquer un roman graphique mieux réalisé que le mien, donc je vais rétablir le niveau en m'abrutissant un peu pour la fin :

*se cogne la tête plusieurs fois contre la surface de son bureau*

Agagaga bleublablubobo…

*du sang coule le long de son front, Randeum estime qu'il n'a pas encore atteint un niveau de stupidité acceptable, il continue et s'éclate la tête encore et encore*

Hun gnain pleeeu deux + 2 égale loooooleuh !!!

*Ce n'est pas encore assez, il réduit son cerveau en bouillit une bonne fois pour toute.*

Atikaaaaaaaaa est belleuh, c'est la meilleure héroïne jamais crééééééééééééééeuh.

*Ca y est, on dirait qu'il a son compte.*

Babeu babeu babeu.

*FIN*

A plus, LittleEndian. :)

PS pour Baphéa : Roooh, ça va, venant de moi, ça devrait même pas t'étonner… Sans rancune hein…? xD

*Et c'est ainsi que Randeum mourut dans d'atroce souffrance (encore…)*

29 janv. 2012

Poster un commentaire :